Construire une séquence posturale

construire-seance-theorie

  • Tout d’abord choisir une posture principale. C’est la posture la plus difficile de la séance sur laquelle on va travailler en fonction des besoins et des objectifs.
  • On réfléchit sur ce que fait travailler cette posture pour trouver une bonne préparation. Si la posture fait intervenir une torsion, alors on introduira progressivement la torsion dans la préparation. Si elle fait intervenir l’ouverture des hanches, on veillera à préparer cette ouverture. Peut-être la posture principale sollicite-t-elle beaucoup la respiration. Des exercices de contrôle du souffle seront donc nécessaires pour la préparer, etc.
  • On ordonne les éléments de cette préparation de façon à ce qu’elle monte progressivement en intensité.
  • On passe à la posture principale.
  • On choisit ensuite des contre-postures, pour détendre et relâcher en douceur ce qui a travaillé intensément. La contre-posture universelle est la posture de repos, allongé sur le dos.

Exemple de séance

La posture principale de cette séance est l’arbalète :

posture-principale

Cette posture est une flexion avant. Elle sollicite toute la chaîne musculaire postérieure et la respiration.

Préparation :

exemple-seance

Mobilise en douceur la respiration et étire la colonne vertébrale.On peut introduire une rétention d’air après l’inspiration si l’arbalète est également pratiquée avec rétention d’air.

Mobilise la colonne vertébrale et la respiration de façon plus soutenue.
Introduit l’étirement de l’arrière des jambes.
Etirement plus soutenu de l’arrière des jambes et de la colonne.
Il est possible d’introduire une posture légèrement moins intense juste avant la posture principale pour récupérer un peu de ce qui précède et être en pleine possession de ses moyens pour la posture principale.

Posture principale :
posture-principale
Rester un bon moment de la pratique sur la posture principale.
Si des personnes font une séance selon ce modèle sans connaître la posture principale, ils doivent pouvoir l’identifier sans hésiter.

Contre-postures :

contre-postures-1

Un enchaînement qui mobilise en douceur l’ensemble de ce qui a travaillé pour la posture principale.

contre-postures-2

La contre posture universelle. Il est possible d’effectuer des respirations, une relaxation ou une méditation pendant cette posture, ou simplement ne rien faire.

Commentaires ( 2 )

  • Lyla

    Merci Téli pour cet exemple de séquence qui vient bien éclairer la pratique et permet de voir comment construire simplement et efficacement une séance.
    Lyla

    • Janine

      I really wish there were more arteilcs like this on the web.

Laisser un commentaire

fermer la fenetre
Inscrivez vous à la newsletter :
les derniers articles,
l'agenda des formations,
des sources d'inspiration...